Groupement Européen de Coopération Territoriale


Le Groupement Européen de Coopération Territoriale en cours de validation au sein des instances des deux parcs devrait être créé à l’automne 2020, après l’approbation des deux Etats belge et français. Ce GECT est créé pour faciliter la poursuite, la concrétisation voire l’émergence de projets à l’échelle des deux parcs naturels, avec une vision stratégique à 10 ans.


Ce GECT doit permettre de dépasser le niveau actuel de coopération en l’institutionnalisant avec l’ensemble des acteurs et des gestionnaires territoire. Cet outil doit faciliter les montages administratifs et financiers et améliorer la visibilité et la légitimité des projets dans le domaine des missions des parcs naturels.
En l'espace de plus de trente ans, les deux Parcs ont déjà travaillé côte à côte dans les domaines d’intervention suivants : biodiversité, milieux naturels, notamment humides et boisés, produits locaux, agriculture durable, tourisme durable, itinérance, culture, mobilisation citoyenne, éducation à l’environnement, paysage, eau…
Le territoire d’intervention du GECT est celui des deux parcs, étendu à une aire de coopération à adapter pour assurer la cohérence des actions engagées.

Voir la carte


Pour ancrer la collaboration, le bureau transfrontalier du Parc naturel européen souhaite se doter d'un Plan d'actions pluriannuel à 3 ans et à 10 ans.

Le GECT en cours de création sera une Association Internationale Sans but Lucratif (AISBL) de droit belge. Il sera composé de deux membres : le parc naturel régional Scarpe-Escaut côté français, et le parc naturel des plaines de l’Escaut côté wallon.

La gouvernance entre les deux Parcs naturels se traduit politiquement par l’existence d’un Bureau transfrontalier rassemblant les représentants des instances décisionnelles des deux Parcs naturels. Ce Bureau se réunit de manière plus ou moins régulière depuis les années 90 et les premiers projets Interreg en Scarpe-Escaut.
Accès au PV : -
Les statuts en cours de rédaction et de validation du GECT prévoit une présidence alternée entre les deux présidents des deux parcs.
Lien vers la liste des membres du comité technique
Accès au PV : -
Les 60 salariés dans les deux parcs naturels belge et français ont des missions proches et des objectifs identiques.
  • protection des milieux et ressources naturelles
  • planification territoriale, urbaine et paysagère
  • développement économique, local et durable
  • éducation, sensibilisation et accueil du public
Des réunions régulières entre les équipes des deux versants sont réalisées à plusieurs niveaux pour assurer l’échange d’informations, la coordination et le pilotage dans la mise en place des actions selon un programme d’action pluriannuel en cours d’écriture.